GALALITHE, 2016
Prendre soin du sol

Collaboration avec l'anthropologue Marine Legrand

Video installation, HDV, Col
Concretion of human milk


L'offrande: galalithe

Vue de la performance


Vue de l'installation, Sols Fictions, Co-commissaire COAL, Chamarande, Fr

_______________________________________________________________________________

Par l’invention d’un rituel, la performance Galalithe – du grec gala, lait et lithos, pierre – accompagne les lombrics dans leur entreprise de régénération du sol. Elle consiste à déposer en offrande une large coupelle, réalisée à partir de lait maternel sur un sol appauvri par les activités industrielles. Sous les aléas météorologiques, cette coupe organique et minérale, en se délitant, se mêle à la terre pour nourrir les vers.
Par ce geste symbolique, Galalithe participe ainsi à rendre les sols à nouveau fertiles en affirmant le lien nourricier réciproque qui nous unit au sol, support de nos vies humaines. Galalithe fait également écho au processus de digestion des vers de terre, qui assemble les particules de roches et de végétaux ingérés pour générer le véritable sol.
L’installation présente une coupe en lait humain ainsi qu’une vidéo qui relate la préparation de la Galalithe puis l’offrande aux lombrics dans un sol de la Seine-Saint- Denis.

Cette installation fut réalisée dans le cadre d’une résidence transdisciplinaire avec Yesenia Thibault-Picazo (designer multidisciplinaire), Marine Legrand, Germain Meulemans (anthropologues) et Alan Vergnes (écologue) au sein du Lab des cultures durables, initiée par COAL et le Domaine départemental de Chamarande autour de la thématique des sols, en 2015 et 2016. Marraine: Nathalie Blanc (Ladyss, CNRS)


Offrande aux lombrics, Vue de la performance


Décomposition, Vue de la performance


Digestion de la galalithe par la terre, Vue de la performance







LISTE DES PROJETS ____BIOGRAPHIE____ CONTACT